Calmos à Strasbourg : brasserie grand rue

risotto courges calmos-strasbourg-miss-elka

A la place du bistrot margot dans la grand rue, le restaurant Calmos à Strasbourg vient d’ouvrir ses portes. A la carte des plats de brasserie en toute simplicité mais cuisinés avec passion et des produits de saison. Tout est fait maison (sauf les frites malheureusement) et on peut y déguster un menu du jour gourmet dans ambiance pleine de pointillés. 

Mon déjeuner chez Calmos à Strasbourg

A quelques pas de What the cake et non loin de Mi casa es tu casa a ouvert Calmos. Ce restaurant propose une cuisine du type brasserie sans prétention et en toute simplicité. Je me suis régalée avec le menu du jour composé d’un velouté de champignons et croustillant à la noisette. Une recette haute en saveurs pour débuter ce repas entre copines. En plat, 5 propositions : petit salé aux lentilles, risotto crémeux de courges aux herbes, langue de boeuf grillée, filet de skrei aux légumes rôtis ou pièce de boeuf. J’ai opté pour ce dernier qui était aujourd’hui de la poire avec une sauce choron (une béarnaise avec de la tomate). Normalement le plat est servi avec des frites qui n’étaient pas maison alors j’ai pris des légumes de saison qui étaient délicieux.

calmos-strasbourg-miss-elka-soupe champignons
poire de boeuf calmos à strasbourg

Ma co-testeuse du jour a craqué pour le risotto vraiment très copieux et très bon également. Au Calmos à Strasbourg, c’est une cuisine de brasserie sans prise de tête mais avec des produits cuisinés et de saison. Enfin côté dessert, on peut choisir parmi les grands classiques des brasseries : une crème brûlée, une île flottante, une tarte tatin, une salade de fruits ou un baba. Il faut compter 12 euros la plat, 17 euros (plat + dessert ou entrée + dessert) et 22 euros pour la formule déjeuner complète au Calmos à Strasbourg. C’est un peu plus cher que les tarifs de plat du jour qu’on a l’habitude de voir mais les plats sont vraiment bien cuisinés et copieux. Je n’avais plus de place pour le dessert et notamment la tarte tatin qui m’aurait plue.

Le menu dans la brasserie grand rue à Strasbourg

Calmos à Strasbourg propose une sélection sympa de cocktail à 8€50 à la vodka, absinthe, au gin, la chartreuse, au lillet mais aussi une ginger beer maison. J’ai goûté le spritz impérial à la liqueur de mandarine, jus de citron, prosecco et Perrier qui était très bon. A la carte, on trouve tous les incontournable du bistrot : salade de foie de volaille, terrine du brasseur, planchette, blanquette, parmentier de boudin noir, tartare de boeuf.

La décoration chez Calmos à Strasbourg

Le Groupe Diablo Poivre qui a déjà ouvert le Tzatzi, le Square delicatessen ou encore East Canteen a fait naitre son petit dernier Calmos. On peut dire que c’est encore une belle réussite avec ce restaurant brasserie dans la grand rue qui est ouvert en non stop et jusqu’à 1h30 (la cuisine sert jusqu’à minuit). Le bistrot est lumineux (pour la salle du bas) et hyper bien situé. Le restaurant dispose de deux étages chic mais sans chichis. Chez Calmos à Strasbourg le pointillé est sous toutes les coutures : au sol, sur la carte, la charte graphique. Aux murs des cartes de couleurs forment deux personnages en train de boire une bière. Il faut regarder avec son téléphone le mur pour bien apercevoir les deux hommes.

décoration interieure calmos-strasbourg-miss-elka

Calmos à Strasbourg fait référence au vieux film déjanté Calmos (avec Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Bernard Blier, Birgitte Fossey). Ici pas de guerre des sexes mais juste des bons petits plats de brasserie et une ambiance sympa. J’étais très agréablement surprise par les jolies fleurs sur chaque table et la drôle de façon dont la table était dressée avec les couverts et les verres placés en bas à droite.

table calmos-strasbourg-miss-elka

Calmos

69 Grand’Rue – Strasbourg

restaurant calmos à strasbourg salle calmos-strasbourg-miss-elka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *