Blog food à Strasbourg et en Alsace - Test de restaurant
Cat and cake : 1er bar à chats à strasbourg

Cat and cake : 1er bar à chats à strasbourg

Tout droit venu du Japon, un bar à chat débarque à Strasbourg, Cat and Cake. Le concept : posé dans un canapé, on boit un café avec une bonne pâtisserie et on cajole, grattouille, papouille des chats en liberté. Cat and Cake, c’est histoire de trois copines alsaciennes Mélodie, Eva et Amandine qui tentent l’aventure d’ouvrir un salon de thé à Strasbourg rempli de chats trop mignons.

Le concept du salon de thé à chats

Né au Japon, ce concept s’appelle Neko Café. Il a été créé pour profiter de la ronronthérapie malgré l’interdiction aux Japonais d’avoir un animal domestique chez eux. C’est un endroit convivial : on partage un canapé avec les autres clients et des moments d’échanges entre humains et félins. Cat and Cake héberge 9 chats issus de refuges ou de particuliers ne pouvant plus s’en occuper. Il est possible de les adopter si gros coup de coeur.

Qu’est ce qu’on mange chez Cat and Cake ?

A la carte des pâtisseries des Délices de Julie, et bientôt des en-cas salés et un brunch le weekend. Dans la vitrine, des desserts aussi beaux que bons : cupcakes, tartes de saison, cookies, entremets et cheese cake. J’ai jeté mon dévolu sur le cheese cake nature. Une véritable tuerie ! Accompagné d’un thé glacé maison, mon cheese cake était crémeux, fondant, juste sucré comme il faut. Un des meilleurs cheese cake de Strasbourg !  Tous les produits sont de saison et bio. Il existe des pâtisseries vegan et sans gluten. L’ensemble des produits non consommés sont donnés à une association caritative.

Cat-and-cake-Miss-elka7

Côté boissons, on retrouve toutes les boissons chaudes classiques (café, cappuccino, chocolat chaud) et pour se rafraîchir des jus, smoothies ou thés glacés tous maisons.Cat-and-cake-Miss-elka2Cat-and-cake-Miss-elka6

Bien être des félins au coeur du concept de Cat and cake

Quelques règles d’hygiène à respecter dans ce salon de thé atypique. Il faut se désinfecter les mains avant de caresser les chats. Tout est prévu pour le bien être des animaux avec une petite salle de repos fermé au public et réservés aux résidents à 4 pattes. Les chats ont des arbres pour la sieste et des jouets à gogo pour s’amuser avec eux. Pour les clients, la brosse ramasse poils indispensable permet de sortir du salon de thé sans ressembler à Choubaka.

Cat and Cake

24 rue Thomann – Strasbourg

Ouvert du mercredi au dimanche, de 11h à 19h

Leur site web : http://catandcakecontact.wix.com/catandcake

Cat-and-cake-Miss-elka5

Cat-and-cake-Miss-elka1

Cat-and-cake-Miss-elka3

Cat-and-cake-Miss-elka4

Cat-and-cake-Miss-elka9Cat-and-cake-Miss-elka8Cat-and-cake-Miss-elka11

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour je vient de lire votre article dans le journal l’alsace et je trouve ce que vous faite et genial pour les chats justements j’ai un petit soucie je recherche une personne qui voudrait bien recuperer une petit chat noir car la personne qui s’en n’occupe n’en veu plus et souhaite sans separer et il veulent sans debarasser au plus vite et il on prevue l’endormir Jeudi le 2 JUIN aidez mois svp a trouver une solution pour ce petit chat moi malheureusement je ne peu l’adopter car j’ai deja un chat et un chien il est puce vacciner .
    Merci de votre reponse

    Cordialement

  2. Espérons que cette idée fera des petits dans d’autres villes ! ;-) C’est une bonne solution anti-stress !

  3. C’est un concept très répandu en Asie. Le concept se développe doucement en France. C’est très sympa de manger une pâtisserie en câlinant un chat.

  4. Les propriétaires du bar récupèrent les chats et chatons pour leur donner une maison de transition avant qu’ils aient un nouveau nid.

  5. Bar à chats ou le respect de l’animal !
    Le 7 mars, le var n’a pas les moyens de faire les examens permettant de déterminer la nature de la tumeur, mais on le fait amputer d’un doigt.
    Une cagnotte est mise en place pour financer les soins, on y publie de jolies photos du pauvre chat, mais ni devis ni facture.
    Finalement, le 22 mars, après avoir encaissé des dons, on fait quand même les tests qu’il fallait faire dès le départ et on s’aperçoit que le pauvre chat aurait un cancer généralisé.
    Etait-il nécessaire de lui faire subir une intervention ??

    Son exécution est programmée, et on propose aux clients de venir lui dire « au revoir » en buvant un thé !!

    Pauvre petit chat, outil de profit sans mériter ni respect, ni considération !!

  6. C’est très triste comme histoire. Les personnes qui tiennent des bars à chats ou de manière générale s’occupent d’aminaux doivent le faire avec respect et dignité sinon il faut mieux ne pas le faire.

Laisser un commentaire