Restaurant Miro à Ostwald

Restaurant Miro à Ostwald

L’auberge de la Nachtweid a fait place au restaurant Miro à Ostwald. Je te parle de mon test en détails.

J’ai testé le nouveau restaurant Miro à Ostwald qui vient d’ouvrir à la place de l’auberge de la Nachtweid où l’on y mangeait tartes flambées et autres spécialités alsaciennes à la bonne franquette. Carrément une autre ambiance et un mélange des genres particuliers pour un résultat en demi-teinte.

tarte-flambee

Après être passé devant le cimetière puis avoir longé l’autoroute et en fin passer sous l’autoroute, tu trouves cette petite auberge toute mignonne en coeur de forêt et au bord de l’eau. En bruit de fond sur la terrasse, le passage des voitures et camions. On a connu plus romantique. Trois trentenaires ont ouvert le Miro à Ostwald qui a pour vocation de devenir un lieu de vie rythmé par les concerts et les plats aux saveurs du monde.

Un petit coup de dépoussiérage peu réussi

Les propriétaires du Miro à Ostwald ont fait un rafraichissement de la salle en conservant le carrelage d’origine, mettant un petit coup de peinture sur les boiseries et mêlant un style chic (service tendance et nappe en tissu). Le résultat ne rend pas grand chose à mon goût. Les restaurants strasbourgeois mettent la barre tellement haut en créant des ambiances et théâtralisent leurs établissements, qu’une déco sans âme déçoit. Alors peut être faut-il être Miro pour apprécier et tout se passe dans l’assiette ? Là encore, déception.

miro-salle-ostwald

Alsace et saveurs du monde au Miro à Ostwald

Une carte plutôt étrange dans laquelle cohabite des plats à env 33 euros « bistronomiques » et tarte flambée. La carte est courte, composée uniquement de suggestions : 4 plats et deux menus réalisés avec des ingrédients locaux. Le premier menu (entrée, plat, dessert) à 41 euros et le second végétarien à 26 euros. Des saveurs originales et des inspirations du monde se retrouvent dans les plats comme : du riz noir, une soupe miso ou leche de tigre. Les trois propriétaires qui ont repris cette affaire, ont beaucoup voyagé et s’en inspirent dans leur cuisine.

J’ai testé le miso de canard façon Lewerknepfle, tofu frit, légumes (trop) croquants et un petit bol de nouille soba. Bien présentés et goûteux mais rien de quoi casser trois pattes à un canard. Mon co-testeur a testé la truite de Heimbach lové dans une feuille de chou accompagnée de riz noir. La tarte flambée était bonne mais rien d’exceptionnel là encore. Au vu des tarifs, je m’attendrai à une cuisine plus raffinée et un restaurant tiré à quatre épingles. Mettez bien les lunettes pour lire l’addition (pour deux personnes) car elle est bien salée.

truite-farcie-chou-riz-interdit
addition-miro-ostwald

Côté service, ce soir là, il était débordé avec un restaurant plein à craquer et j’ai dû plusieurs fois héler pour commander à boire ou à manger. Il était cependant très aimable et souriant.

Et toi, es-tu déjà allé au restaurant Miro à Ostwald ? Qu’en as-tu pensé ? Dis moi tout en commentaire.

terrasse-ostwald

Miro

Rue de la Nachtweid – Ostwald

La publication a un commentaire

  1. Dietrich

    Bonjour,

    Je ne partage pas votre avis sur ce restaurant. Effectivement le cadre n’est pas encore mis à profit, mais tous les restaurants n’ont pas les moyens des grands groupes qui ouvrent au centre ville. Côté plats et vins, je trouve que c’était top, un bon voyage et un bon rapport qualité prix. Le chef a beaucoup d’expérience.

    Je ne vous cache pas que les fondateurs sont mes amis, je connais les efforts et sacrifices que demande cette aventure, j’aime bien votre blog et je serai ravi que vous leur donniez une nouvelle chance.

    Merci,

Laisser un commentaire