Restaurant gastronomique le Buerehiesel à Strasbourg

Restaurant gastronomique le Buerehiesel à Strasbourg

Un cadre bucolique pour le restaurant familial le Buerehiesel à Strasbourg

Dans le parc enchanteur de l’Orangerie à Strasbourg, cette ancienne ferme du XVIIe siècle abrite maintenant le restaurant étoilé le Buerehiesel. Cette magnifique maison à colombages allie tradition du terroir alsacien, raffinement et surtout une belle histoire de famille. En 1970, Viviane et Antoine WESTERMANN furent séduits par la beauté et le charme du lieu. Le petit bistro du parc devient rapidement un établissement gastronomique strasbourgeois qui fut récompensé par trois étoiles au guide Michelin en 1994. Leur fils Eric WESTERMANN après avoir fait ses armes à l’hôtel du Palais à Biarritz, à l’hôtel Le Crillon à Paris, chez Jacques Thorel de la Roche Bernard et Jacques Lameloise à Chagny, reprend l’affaire familiale. Sa philosophie : travailler des produits de notre belle France et proposer une cuisine accessible. En effet, au Buerehiesel à Strasbourg, pas d’ambiance guindée, froide et impersonnelle comme on peut le ressentir dans d’autres établissements gastronomiques. On se retrouve comme en famille avec un service chaleureux et une ambiance conviviale dans les différents salons du restaurant étoilé de la capitale alsacienne. L’établissement a noté mes allergies et préférences pour ne pas devoir me répéter à chaque fois. C’est quelque chose que j’apprécie énormément et cela donne envie de revenir régulièrement. Au delà, du cadre exceptionnel tant au niveau de la bâtisse que de l’environnement, c’est une cuisine élégante et raffinée qui éveille nos palais gourmets.

Les plats gastronomiques du Buerehiesel à Strasbourg

Arborant fièrement son étoile au Guide Michelin, le restaurant le Buerehiesel propose une carte évoluant au fil des saisons et du marché. Le chef Eric WESTERMANN déploie toute la créativité dans ses assiettes hautes en couleurs et saveurs. J’ai testé le menu expression à 89 euros accompagné d’une fine sélection de vins du sommelier. Après une mise en bouche typiquement alsacienne, on voyage en bord de mer. La lisette, panacotta au fenouil cuit et cru habillés d’une marinière de coquillages et poulpe grillé s’exprime tout en volume et délicatesse. Ensuite, l’omble chevalier, cuit à la salamandre laqué à la citronnelle et celtuce en crème, accompagné d’un maki est juste exceptionnel. Un équilibre des goûts, tout est juste. Le canard fait son entrée avec une compression de pomme de terre et une sauce exquise.

Pour finir, c’est une évasion dans le Sud : abricot de la Drôme et noisettes du Piemont. Le soleil se retrouve également dans le plat à la carte de ma co-testeuse : Rouget barbet en provenance d’un petit bateau : aubergine à  » la parmigiana » et chipirons sautés. Un univers plus boisé avec le chevreuil. Une véritable parenthèse gastronomique hors du temps en toute simplicité avec raffinement. Cette « maisonnette des paysans » traduction littérale du Buerehiesel, a su garder son charme traditionnel, son authenticité tout en apportant une touche de créativité dans les assiettes et le restaurant.

chevreuil buerehiesel-strasbourg

Le chef retranscrit également sa passion de la cuisine à travers des plats imprégnés de la culture alsacienne et des recettes familiales (cuisses de grenouille poêlées au cerfeuil, poulette cuite entière comme un baeckeoffe ou encore la célèbre brioche caramélisée à la bière).

Cadre enchanteur du restaurant étoilé de l’orangerie à Strasbourg

L’arrivée dans le parc pour accéder au restaurant insuffle déjà l’ambiance du lieu. Dans ce cadre verdoyant le restaurant le Buerehiesel dispose d’une grande salle avec une verrière exceptionnelle donnant sur le parc. La lumière et la chaleur du bois en font un lieu unique. La modernité s’est associée à l’authenticité de la bâtisse. J’ai eu la chance de dîner dans l’une des alcôves confortablement installée sur une banquette arrondie teintée de rouge. Un véritable cocon de tranquillité pour un moment gastronomique d’exception. Le Buerehiesel à Strasbourg dispose également d’une terrasse et deux salons dont l’un possède un plafond en bois sculpté.

Buerehiesel

4, parc de l’Orangerie – STRASBOURG


Laisser un commentaire